Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Saint Jean Hulst - Versailles - Établissement privé d’enseignement catholique sous contrat avec l’État

Établissement privé d’enseignement catholique sous contrat avec l’État

menu

Infirmerie

L’infirmerie est un lieu de soins

L’infirmerie est un lieu de soin (dans le cadre des accidents traumatiques, pathologies infectieuses, malaises, manifestations allergiques, exécution de traitement ambulatoires prescrits au préalable par un médecin). L’infirmière, selon la gravité des cas, décidera ou non un transfert du patient. Elle en informera toujours les parents ou tuteur. Ceux-ci pourront aussi être contactés par téléphone ou courrier pour une demande d’informations complémentaires. L’infirmière est plus un relais qu’un thérapeute.

Votre enfant peut présenter une pathologie (Asthme, Allergie,…) qui nécessitera la mise en place par votre médecin, d’un protocole (PAI). Les PAI sont téléchargeables ci-après. Dans le cas des allergies alimentaires avec PAI et si votre envant prend ses repas au self, il vous appartient de confectionner son panier repas. Il sera composé : du repas complet, des couverts, verre et serviette. Les récipients seront compatibles avec un réchauffage au micro-ondes. Afin de respecter la chaîne du froid, vous placerez le repas dans une glacière au nom de l’enfant, qui le déposera dans le réfrigérateur réservé à cet effet. Afin de couvrir les frais de fonctionnement le repas est facturé 3,50 euros.

L’infirmerie participe à l’éducation à la santé des élèves

1. L’infirmerie est un lieu d’écoute :

Tout élève peut demander à rencontrer individuellement l’infirmière. Celle-ci veille à favoriser la demande de conseils, l’expression du « mal-être », et pourra déceler une souffrance. Elle proposera, avec l’accord de l’élève, une prise en charge par d’autre relais : parents, enseignants, médecin scolaire, médecin traitant...

2. L’infirmerie est un instrument de prévention :

Les pathologies chroniques sont repérées par les informations fournies par les parents et par les visites médicales effectuées par le médecin scolaire (visite obligatoire en CP et en sixième).

Les conduites à risques sont recherchées de même que les déficits en matière d’hygiène, de sommeil, d’alimentation....

3. L’infirmerie est un lieu d’éducation :

Il ne peut exister de prévention efficace si l’élève ne comprend pas et ne prend pas conscience au préalable de toute l’importance de ses conduites à risque et/ou de ses déviances dans son hygiène de vie. Dans ce cadre, l’infirmière agira tant par ses interventions individuelles lors des « consultations » à l’infirmerie que par des interventions plus collectives (interventions dans certaines classes, invitations d’intervenants extérieurs).

Les bonnes résolutions...

N’hésitons pas à rappeler souvent aux élèves que les bonnes résolutions relatives à l’hygiène de vie doivent se tenir tout au long de l’année :

  • Un bon sommeil est le garant d’un dynamisme et d’une attention correcte en classe.
  • Le petit déjeuner est un repas à part entière : ne pas manger le matin génère une baisse de l’attention, un manque de concentration et de la fatigue.
  • La pratique régulière et raisonnée d’une activité sportive permet d’apporter au corps la détente nécessaire.
  • Le week-end se doit d’être détendant et reposant pour éviter les bâillements intempestifs du lundi matin.

Ainsi en pleine forme, nous pourrons être tous des acteurs performants dans ce monde qui bouge.

les Permanences à l’infirmerie des infirmières diplômées d’état   :

  • A l’école primaire, de 11h45 à 13h30 les lundi, mardi, jeudi et vendredi
  • Au collège et au lycée, de 8h15 à 17h30 les lundi, mardi, jeudi et vendredi et de 8h15 à 12h30 les mercredi et samedi