Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Saint Jean Hulst - Versailles - Établissement privé d’enseignement catholique sous contrat avec l’État

Établissement privé d’enseignement catholique sous contrat avec l’État

menu

Projet éducatif

« Mieux parler pour mieux écrire »

Après trois années sur un projet favorisant et développant la justification dans différents domaines, l’école a souhaité se renouveler, dans un projet fédérateur, à partir de l’analyse des différentes évaluations nationales de CE1 et de CM2. Les évaluations diagnostiques de début d’année nous ont amenés à formuler la nécessité de conduire des activités dites de transfert permettant une meilleure appropriation des compétences orales vers celles de l’écrit.

La démarche transmissive qui consiste à apprendre la règle et à réaliser des exercices d’application permet d’acquérir des savoirs. Les savoirs faire, c’est-à-dire la capacité à utiliser la grammaire, l’orthographe, le vocabulaire et la conjugaison dans une production d’écrits nécessitent une pédagogie adaptée à chaque niveau d’âge.

A l’école maternelle, le langage est au cœur de tous les domaines d’apprentissage. Prendre la parole est essentiel mais pour être efficace, l’enfant doit apprendre à maîtriser les formes requises par la situation de communication. La maîtrise de la langue lui permet de relier, de conceptualiser, de comparer, d’évoquer des événements, d’anticiper, de justifier, de penser à voix haute… L’enfant apprendra ainsi à utiliser un vocabulaire précis, dans des phrases simples ou complexes, en faisant varier les temps, en formulant des phrases interrogatives, en utilisant des connecteurs de temps ou de logique, des pronoms…

En CP, l’apprentissage de la lecture va initier l’enfant au décodage (il déchiffre) et au codage (il écrit ce qu’il entend ou ce qu’il dit). L’apprentissage se construira dans cet aller retour décodage codage. L’enfant s’appropriera le lien entre l’oral et l’écrit, les compétences visées en maternelle se poursuivront ainsi à l’oral et à l’écrit. Ces différentes activités lui permettront de développer des stratégies de compréhension : difficile de comprendre un texte si l’on ne sait pas ce que ou ce qui remplacent les pronoms.

En CE1, la lecture courante s’installe, la compréhension fine de la lecture progresse, la production d’écrit s’étoffe.

En cycle 3, les activités écrites s’intensifient. Dans tous les domaines : histoire, géographie, sciences, mathématiques… l’élève sera amené à rédiger des phrases de plus en plus complexes, tenant compte de la syntaxe grammaticale et orthographique. L’expression orale de la pensée, l’utilisation du mot juste, la participation à un débat, la justification, l’argumentation, la reformulation d’une consigne… se poursuivent et participent ainsi à la maîtrise du langage écrit.

Ce projet d’école décline sur tous les cycles, les compétences et les activités de langage oral et écrit, qui construisent la maîtrise de la langue.